[INTRU DETECTE] Hey! Non je suis juste un nouveau!

Il est possible de se présenter ici, c'est assez proche d'une discussion générale.
Avatar du membre
irie
KoruTeam
KoruTeam
Messages : 1429
Contact :

Message non lu par irie » mer. janv. 05, 2011 2:21 am

ah c'est donc ici, j'ai eu vents d'un certain remu-ménage en effet... bon je vais relire ton topic depuis le début alors ;)

EDIT: c'était bien instructif tout ça! :bravo:
Pour la musique, Dentelle a tout expliqué dans son poste-pavé mais je lui avais déjà fait écrire une section (il y a pile 1 an!) qui vient d'être mise en ligne, tu peux la consulter ici: http://www.koruldia.info/koru_game_music.php

Sinon je trouve qu'il était plutôt mimi ton commentaire (sans vouloir relancer le débat), ça paye pas de mine de complimenter les gens d'autant plus si c'est sincère !
Et toutes les filles aiment qu'on dise qu'elles sont jolies, même si c'est superficiel, ainsi va la vie :) (fantome de sabi, où es-tu ? :D)

Dentelle127
Koruldia Master
Messages : 2754
Localisation : Orléans (45), Le Mans (72), Châteaudun (28)
Contact :

Message non lu par Dentelle127 » mer. janv. 05, 2011 10:33 am

Green Fox Lighter a écrit :Dommage que je n'aie pas le temps de pouvoir apprendre à composer :s ... il me faudrait dormir 2H de moins par jour ^^' ... Déjà pas mal de choses. Oh et peut-être un teaser-trailer pour tu sais quoi en février à ce propos Dentelle ;) !
Je ne vois pas de quoi tu parles... a moins que tu fasses allusion a Righo, mais bon tu connais deja ma position... etant tres occupee en ce moment, je ne poursuivrai des lors qu'il y aura du concret visuel, puis une liste...
Et pour apprendre a composer helas, il n'en va pas seulement de competences sur logiciels (que je t'apprendrai bien volontiers), mais bien avoir un bagage musical et savoir s'en servir maleablement selon les situations... (il est surtout question d'annees pour ça!)

Skyslayer > Plus approprie sur un sujet qui avait ete ouvert dans la section Publicite, pour causer technique musique puis MAO. ;)
Bien qu'insister pour avoir cette section musique, meme si Kay ne trouve pas cela tres utile... Je n'ai pas tellement le temps non plus en ce moment, mais bon la musique est bien plus vaste en terme de destinations puis de styles, qui n'a pas forcement besoin de projet quelconque et rien que ca ca pourrait depasser tout ce qu'on donnerait en contenu sur un fofo de making.
Une ouverture que j'apporterai un jour ici, ce serait un gros point fort pour Koruldia, qui se demarquerait vraiment de toutes ces banalites... Vous etant de plus enplus nombreux a vous y interesser de meme, voila... Mais bon, pour un futur proche ;)
Tant mieux si le pave ne t'a pas fait fuir par ailleurs :dent:
L'essentiel est que tu puisses faire la part des choses avec les elements dont tu as a ta disposition... tellement les methodes sont nombreuses.

irie > Wi certes pour les compliments ^^... Mais bon, Anthony a eu aussi raison d'agir ainsi. Par principe. Que j'ai mal saisi de premier abord mais c'est tout... ^^"
C'est arrange~

Et pour Jeanne d'Arc...lol :dent: :clin:

(Puree que c'est long d'ecrire par telephone ;__; ... Au moins dans le train ca occupe x'D)
Image

Anthony Morgan
Koruldia Hunter
Messages : 63
Contact :

Message non lu par Anthony Morgan » mer. janv. 05, 2011 11:32 am

irie a écrit :Et toutes les filles aiment qu'on dise qu'elles sont jolies, même si c'est superficiel, ainsi va la vie :) (fantome de sabi, où es-tu ? :D)
Mon Dieu non, s'il vous plaît ! :mecontent: Dites moi qu'il reste une lueur d'espoir, dites moi que toutes les filles ne sont pas des Sabi, dites moi que l'on peut encore avoir foi en l'être humain !

Bon au moins les filles ne sont pas toutes des tas de viande ambulants qui s'imbibent de produits chimiques, s'affichent partout et sourient comme des poupées écervelées pour se rendre attirantes.

Avatar du membre
irie
KoruTeam
KoruTeam
Messages : 1429
Contact :

Message non lu par irie » mer. janv. 05, 2011 2:43 pm

Il ne s'agit pas que des filles, même les hommes ont un côté narcissique qu'ils le veuillent ou non :D... Après tout dépend, en général les filles sont sensibles aux compliments sur le physique (un compliment sur l'intelligence de toute façon, ça paraît tout de suite suspect ou sexiste), tandis que les garçons préfère le charisme, bref "avoir la classe".

Quoi que...
Une fois en soirée une blonde bourrée s'est jetée sur Kay... quand bien même il savait que la pauvre nana était saturée en alcool et faisait n'importe quoi, je suis sûre qu'elle a titillé son côté narcissique et il en était content au fond, même en sachant "le merdier" comme il dit ;)

Donc tout le monde est narcissique, même toi j'en suis sure :)!!
Le danger, c'est de ne vivre que pour cela (et en cela je rejoins ce que t'as dit), mais cela peut-être très utile également. J'ai lu un article sur l'ascension de Christine Lagarde récemment, ça résume tout :
http://www.lexpansion.com/economie/chri ... or=EPR-175

Anthony Morgan
Koruldia Hunter
Messages : 63
Contact :

Message non lu par Anthony Morgan » mer. janv. 05, 2011 3:58 pm

Il est logiquement impossible de s'aimer soi-même. Il n'y a pas de sentiment d'appréciation sans réponse à un besoin, et il est bien entendu impossible que l'objet du besoin soit le même que sa réponse. Ce serait autant sensé qu'une paire d'UNE chassure, qu'un accord d'UNE note ou qu'un couple d'UNE personne. L'amour lie deux choses ou personnes qui se complètent, comme deux notes peuvent constituer une harmonie ensemble et une seule ne pourra jamais.

Il n'est possible de n'aimer que des éléments extérieurs à soi, donc superficiels, tels que l'apparence, le charisme, la compétence... Il est également possible d'éprouver un sentiment de fierté quant à une réussite que l'on a accomplie.
Ce genre d'appréciation dirigée vers des faits ou caractéristiques liés à nous, bien sûr ne sera jamais équivalent à l'appréciation dirigée vers quelqu'un d'autre; car il faut additionner deux êtres pour qu'une harmonie se crée, et il est impossible de se dédoubler.

Je suppose que tu sais déjà tout cela très bien, et que par "narcissisme" tu entendais donc "appréciation de ses propres qualités" et "fierté".

Si telle est ta définition toutefois, cela fait du narcissisme une approche saine. En effet il n'y a aucune raison de déprécier ses propres qualités ou d'avoir honte de ses réussites. C'est en appréciant ce que l'on fait que l'on peut faire bien et vice-versa.

Ce n'est donc pas l'estime de soi qui me pose problème, c'est simplement sa source. Que l'estime de quelqu'un envers lui-même passe par son apparence et même par l'appréciation par autrui de son apparence (compliment), me dépasse complètement. Mon estime de moi provient de ma réussite dans tout ce qui me passionne, et il va sans dire que mon charisme, mon compte en banque et autres objets de distraction n'en font pas partie.

startos
Koruldia Master
Messages : 1307
Localisation : PARIS
Contact :

Message non lu par startos » mer. janv. 05, 2011 4:45 pm

Ouah !!! C'est exactement ce que je pense !!!

"C'est l'identification au « mental », car celle-ci amène la pensée à devenir compulsive. L'incapacité à s'arrêter de penser est une épouvantable affliction. Nous ne nous en rendons pas compte parce que presque tout le monde en est atteint : nous en venons à la considérer comme normale. Cet incessant bruit mental vous empêche de trouver ce royaume de calme intérieur qui est indissociable de l'« Être ». Ce bruit crée également un faux moi érigé par l'ego qui projette une ombre de peur et de souffrance sur tout.

Descartes a cru avoir découvert la vérité la plus fondamentale quand il fit sa célèbre déclaration : « Je pense, donc je suis. » Il venait en fait de formuler l'erreur la plus
fondamentale, celle d'assimiler la pensée à l'être et l'identité à la pensée. Le penseur compulsif, c'est-à-dire presque tout un chacun, vit dans un état d'apparente division, dans un monde déraisonnablement complexe où foisonnent perpétuellement problèmes et conflits, un monde qui reflète l'incessante fragmentation du mental.

Si vous observez les manifestations collectives, vous n'aurez aucun doute que celui-ci est une maladie mentale. Ces manifestations prennent la forme d'idéologies comme le communisme, le socialisme, le nationalisme, ou encore celle de systèmes de croyances
religieuses rigides. Celles-ci sont érigées en fonction de la prémisse selon laquelle notre bien se trouve dans le futur et que, par conséquent, la fin justifie les moyens. La fin n'est qu'une idée, qu'un point dans le futur projeté par le mental où le salut sera atteint sous quelque forme que ce soit : le bonheur, la satisfaction, l'égalité, la libération, etc. Il n'est pas rare que, dans le présent, les moyens employés pour y arriver soient l'esclavage, la torture et l'assassinat de gens.
On estime par exemple à cinquante millions le nombre de gens assassinés pour faire avancer la cause du communisme et créer un « monde meilleur » en Russie, en Chine et dans d'autres pays.
C'est un exemple saisissant de la façon dont la croyance en un paradis futur peut créer un enfer dans le présent.
Quand on s'identifie au mental, le pouvoir et l'infini potentiel créatif qui sont dissimulés dans le présent sont complètement éclipsés par l'obsession du temps. Votre vie perd alors sa vitalité, sa fraîcheur et son sens de l'émerveillement. Les vieux scénarios de pensées, d'émotions, de comportements, de réactions et de désirs sont rejoués à l'infini. C'est là un script mental qui vous procure une sorte d'identité mais qui, en fait, déforme ou dissimule la réalité qu'est le présent. Et le mental fait alors du futur une obsession
pour échapper à un présent insatisfaisant."
Modifié en dernier par startos le mer. janv. 05, 2011 5:09 pm, modifié 1 fois.
Image

Vengeur
Koruldia Warrior
Messages : 315
Localisation : Nantes

Message non lu par Vengeur » mer. janv. 05, 2011 5:03 pm

Salut au nouveau et bienvenue ici ! Je dois être un peu en retard, mais bon... Bienvenue à posteriori quoi ! ;)

Oh mais si, sans aller aussi loin, les gens aiment toujours qu'on les complimente, c'est humain. Et on a tous une part de narcissisme, on fait tous plus ou moins inconsciemment des trucs pour que les gens nous voient sous notre meilleur jour... Sinon, pourquoi se coiffer le matin et se saper correctement ?
Et Freud disait qu'après tout, l'amour à la base, c'est trouver une cible à sa libido narcissique... et que c'est qu'à plus long terme qu'on apprécie réellement la personne en tant que telle... (enfin c'est ce que je me souviens vaguement mais c'est l'idée...).

Startos, c'est marrant tu pense exactement (au mot près en fait) comme Eckhart Tolle ! ;) D'ailleurs je ne comprends pas trop trop ce que tu explique là...
"To me — absurdity is the only reality. " Frank Zappa

startos
Koruldia Master
Messages : 1307
Localisation : PARIS
Contact :

Message non lu par startos » mer. janv. 05, 2011 5:08 pm

Aaaah ! Eckhart Tolle... Il suffit de peu pour changer ce monde égoïste !!!

J'ai toujours pensé comme lui, même si je ne savais pas mettre réellement un terme à ma pensée... Il ne m'a pas ouvert les yeux, mais je sais aujourd'hui qu'il y a des gens qui pensent comme moi.
Image

Anthony Morgan
Koruldia Hunter
Messages : 63
Contact :

Message non lu par Anthony Morgan » mer. janv. 05, 2011 6:08 pm

Vengeur a écrit :Startos, c'est marrant tu pense exactement (au mot près en fait) comme Eckhart Tolle ! ;) D'ailleurs je ne comprends pas trop trop ce que tu explique là...
Startos a mis des guillemets: son post EST un texte d'Eckhart Tolle.

zessirb
Koruldia God Warrior
Messages : 585

Message non lu par zessirb » mer. janv. 05, 2011 8:08 pm

Wikipédia a écrit :Le narcissisme désigne l'amour de soi ou l'importance excessive accordée à "l'image" de soi.
J'ai toujours pensé que le narcissisme désignait plutôt l'amour de soi-même (c'est vrai que quasiment tout le monde aime recevoir des compliments, sans trop exagérer pour éviter d'être gêné), en fait je me rend compte grâce à cette courte définition que moi-même je suis un peu narcissique...

Je fais constamment attention à mon apparence, si j'ai pas une saleté sur moi, non pas parce que je m'aime personnellement (j'aurais plutôt tendance au contraire), mais parce que je fais très attention à l'image que les autres ont de moi. C'est fondamental pour moi, et je fais toujours attention à ça (d'ailleurs même ici, je fais attention pour tous mes post de ne pas dire de connerie... bien que ce ne soit pas toujours suffisant).



Concernant la fierté, ou l'estime de soi-même comme tu le dis, je suis un peu pareil, je ne vais pas être fier de comment je suis mais de ce que je réalise (moi qui espère tellement réaliser un jeu... potable).

En cours, j'ai l'impression que trop de monde accorde trop d'importance aux notes... C'est sûr c'est fondamental, c'est beaucoup avec ça que tu pourras passer ou non, mais on peut avoir appris par coeur son cours et ne pas avoir compris (dans certaines matières), ce n'est pas par les bonnes notes de quelqu'un qu'on peut savoir s'il est vraiment "intelligent" (le mot a plusieurs facettes).

Raytwo-x
Koruldia Master
Messages : 2041

Message non lu par Raytwo-x » mer. janv. 05, 2011 8:50 pm

C'est sur, mais bon, concernant l'image que tu dégages pour les autres, c'est un peu pareil, je fais attention à la tronche que j'ai, et j'ai beau détester ma tête, faut faire un effort...

M'enfin la dedans c'est mêlé a cette petite arrogance débile que les gens collégiens/lycéens ont en général, du style "Olol tu mets pas du Lacoste", tu passes pour un plouc parce que t'as pas la super marque a la mode qui va faire que tu vas ruiner tes parents pour en avoir et que dans 3 semaines plus personne en mettra... Tu te sens un peu obligé pour faire parti du lot, c'est même pas parce que t'aimes le truc xD

Giro Noden
Koruldia Divinity
Messages : 4619
Localisation : Lyon
Contact :

Message non lu par Giro Noden » mer. janv. 05, 2011 9:40 pm

Startos : La notion de projection involontaire et néfaste dans le passé ou le futur, c'est aussi un des fondement du Taoïsme. Sans vouloir entrer dans les détails, cette philosophie de vie est très intéressante : elle part du principe que si tu t'entraines à réaliser une activité quelle qu'elle soit, à très haut niveau (en terme de "perfection", par là j'entends que ça peut très bien être faire la vaisselle, ça ne change rien...), et que tu parviens à la quintessence de ce geste, alors, au moment ou tu le réaliseras, tu serras pleinement dans ce que tu fais, et à ce moment là seulement, tu serras dans le présent.
C'est un des principe de la méditation aussi...


Ray et Zess : Eh bien moi, je ne suis pas d'accord vous voyez, rien n'oblige à suivre la même mode que les autres, mais alors absolument rien, et ce qui est triste, c'est que c'est vous qui vous fixez des barrières psychiques là dessus.
Mais je ne pense pas que ce que vous éprouviez à l'égard de votre image soit fondamentalement du narcissisme, pour moi, ça ressemble plus à la peur du regard des autres, ce qui est différent d'une attitude narcissique, qui aurait au contraire tendance à se foutre éperdument de ce que l'on peut dire sur elle, car se suffisant à sa propre personne.
Et en même temps, se mirer dans le regard des autres n'est-il pas une preuve de narcissisme pur ?
Sans en venir à comparaisons comme celle-ci, un fait flagrant de d'amour propre porté à son paroxysme, c'est ce que l'on fait en permanence dans nos sociétés moderne au niveau de la parole : On se la coupe en permanence, d'une, mais surtout, quand quelqu'un raconte quelque chose d'extra-ordinaire qui lui est arrivé, le premier réflexe, c'est non pas d'écouter son histoire jusqu'au bout avec attention, et de lui poser des questions, mais bien de surenchérir juste derrière avec une histoire similaire, en allant même jusqu'à préparer sa réponse pendant que l'autre parle, au détriment de ce qu'il aurait à dire !
Bref, dernière chose sur le narcissisme, comme je le disais plus haut, je pense qu'un narcissique peut aussi se suffire à lui même, et que ça peut-être une attitude très négative à long terme, car le narcissique, non content de ne plus avoir de vie sociale, vient jusqu'à vouloir imposer ses propres avis dans des conversations, sans avoir de véritable arguments, juste parce qu'il est "lui", et se considère donc du même coup, à la fois intelligent et indubitablement de bon conseil sur TOUT. De plus, il gâche lui même sa propre existence, car en se fichant de l'avis des autres ( ATTENTION, je ne prône pas le fait de se faire conseiller par qui que ce soit sur l'attitude qu'on devrait avoir, mais plutôt d'essayer de se rendre compte par soi même quand plusieurs personnes le disent, qu'il doit y avoir quelque chose qui ne va pas, sois dans le fond, sois dans la forme de notre attitude, et ainsi se remettre en question soi-même, et j'insiste bien là dessus, car toute remise en question étant faîte intégralement par une personne extérieur risque, à terme, de provoquer l'inverse de l'effet escompté. Du moins, c'est ce que je pense.) il se croit omniscient et donc il devient très nocif pour lui même...

Désolé si c'est un peu brouillon ou confus par moment, mais j'espère sincèrement que ce que j'ai pu dire apportera des éléments au débat !
Giro

Dentelle127
Koruldia Master
Messages : 2754
Localisation : Orléans (45), Le Mans (72), Châteaudun (28)
Contact :

Message non lu par Dentelle127 » jeu. janv. 06, 2011 3:45 am

Le maquillage je n'en ai plus mis depuis l'année où j'ai déménagé au Mans, puis tellement déménagé qu'à force les affaires se soient perdues, et que j'ai su définitivement m'en défaire (ce n'était pas trop mon truc à la base déjà, je me souviens même qu'une "amie" me maquillait au lycée quand elle en avait envie... qu'au collège je m'habillais comme un garçon manqué car je n'aimais vraiment pas cette idée de "look" kifékçadéchiiiiiiiiir!).
Alors oui, parfois selon les occasions, pour des entretiens ou des concerts en tant qu'artiste en salle de concert, c'est plus "élégant", ça a "le don"(?) de valoriser l'apparence. Mais même avec de tels prétextes je suis devenue celle qui ne fera pas le moindre effort pour changer sa garde-robe suite à des soucis de santé, de ne pas dépenser pour des froufrous juste pour faire bô, ni à passer du temps devant la glace chaque matin. Je fais seulement le strict minimum, pour rester "correct" devant les autres par respect, et donc pas de quoi à se sentir rabaissée devant leur regard parce que "pas fashion".
De même qu'on soit tous égaux, qu'on a donc tous le droit d'être respecté... d'une, c'est la base de la vie en société (qui fait bien défaut aujourd'hui!), que de deux c'est complètement immoral de ne se focaliser que sur l'apparence.

Poursuivre ensuite dans cette histoire d'appréciation de l'autre, et notamment en parlant de couple... c'est normalement ne pas aimer pour le physique, mais bien pour la "beauté intérieure", de ce que la personne est vraiment dans son fond, qu'elle soit "forte" ou qu'elle soit atteinte d'une maladie incurable ou tout autre état d'apparence "contraignante".

Puis... Comme toute chose qui doit se contenter d'un juste milieu, en parlant de narcissime... je plussoie Anthony pour le fait qu'il peut être utile pour sa propre réussite, ce que j'appèle moi l'accomplissement personnel. Par contre, il ne doit pas tendre vers l'excès et ainsi ne privilégier que son "amour-propre"...

Qu'est-ce que je fais quand je compose... je communique mon moi intérieur aux autres, mais je m'ouvre aussi spirituellement à une autre dimension (l'univers, sans doute). Je ne vois que du bonheur en faisant cela, c'est un état second assez difficile à décrire...
Quand des personnes vous complimentent objectivement, ils ne complimentent pas votre talent directement, mais le fond de vous-même, car ils peuvent ressentir ce même bonheur communiqué, cette même sensation que le compositeur a lui quand il compose qu'ils ressentent eux en tant qu'auditeurs, car touchés.

Quelqu'un qui donne un sens, de l'amour dans tout ce qu'il fait, peu importerait aussi la profession... peu importerait la compétence, sous un autre angle.
Etre artiste est peut-être un des plus beaux cadeaux, par cette infinité qui s'offre à lui et qui permette de créer renouvellement.
Mais ce serait contredire Giro d'autre part, disant par le Taoïsme que tout le monde peut y avoir accès, à cette plénitude; seulement à condition de s'être fixé un objectif (une vocation?), et de s'en donner véritablement les moyens.

Une personne ouverte est celle capable de conseiller les autres, mais aussi d'en apprendre de l'autre... ce que Giro a dit, plus ou moins. Il y a donc ces capacités à écouter puis de savoir rester objectif de recquis...
Tout n'est que réciprocité. Le narcissisme de soi, hormis pour sa propre réussite, fait que l'on s'enferme et ne permet effectivement plus d'évoluer.

Désolée de reparler de moi pour le coup... quand je parle de situations difficiles que j'ai rencontrées par le passé, que ce soit au niveau de la santé ou simplement m'être retrouvée sans toit en début d'année. Ce sont ces moments-là qui vous font prendre conscience que seule sa survie compte bien plus que tout le reste.
En parlant de ça je parle de ceux qui sont complexés, ou bien de ne plus pouvoir vivre le jour où il n'y aura plus toute cette technologie trop bien qui permet de savoir où on est avec le GPS, par exemple. On en a perdu notre rapport avec la nature, puis craintif devant le regard des autres. C'est comme s'attacher au matériel... seul bien pour la création et communiquer son oeuvre, mais sinon ? Je me contente de peu quant à moi, seulement le nécessaire pour pouvoir vivre au quotidien...

C'est aussi savoir faire des sacrifices, comme de vouloir son indépendance, se soustraire à faire quelque chose qui par priorité nous passionne moins, juste pour sa survie. Mais le côté négatif est de ne pas se faire assez confiance en son domaine de prédilection alors que je pourrai très bien avancer dans ce domaine-là également, quant à moi...

Il y aurait encore de quoi débattre là-dessus... :)

---
On remarquera toujours que dans deux arguments qui s'opposent (le favorable et défavorable), il y en a encore deux autres dans chacun d'eux, et ainsi de suite; ce pourquoi il est toujours difficile de formuler précisément puis d'avoir à faire la part des choses, tellement les possibilités sont nombreuses.
Tout n'est que choix, au final... le premier et plus important chapitre de philo, c'est la liberté, d'où découle le choix.

On a le choix de s'améliorer, ou pas, en faisant ce qui nous semble le mieux, de toutes les façons...
Mais en tous les cas, l'avis de l'autre n'est jamais à renier. Jamais. Que ce soit pour votre évolution ou la sienne en le considérant présent et libre tout autant que vous.~

Je n'aurai pas forcément apporté grand chose au débat moi non plus, étant la grande spécialiste du HS et autres tartines, mais j'aurai donné au moins donné mon point de vue... ^^"!
Image

Avatar du membre
irie
KoruTeam
KoruTeam
Messages : 1429
Contact :

Message non lu par irie » jeu. janv. 06, 2011 9:19 pm

Pauvre Skyslayer, il va en avoir des ptits pavés à lire quand il repassera sur son topic :)

Attendez, quand Ray, Zess parlent du fait qu'ils aiment être présentables devant les autres, quitte à suivre des tendances de mode dont ils cautionnent pas toujours le principe (survêt et compagnie), c'est pas du tout du narcissisme ! Le narcissisme est comme un miroir qui nous renvoie à nous même puisque le mot désigne la capacité à être satisfait de soi, les autres n'interviennent pas. Bien sûr, on peut penser que l'auto-satisfaction peut venir du fait que les autres nous estiment ou nous admire, mais là on est dans le domaine de la reconnaissance sociale... je crois que c'est ce qu'a essayé de dire Giro :)

En gros, c'est comme la différence de dire "je me sens bien car je me sens belle" et "je me sens bien car les gens me trouvent belle"... dans le premier, c'est du narcissisme qui peut atteindre un stage aigü à la Mickael Vendetta ou Jessica Lectra (la nouvelle égérie de Kayser Mouahaha) qui pensent que personne n'est assez bien pour être à leur hauteur. Dans le deuxième, on titille un peu notre côté narcissique mais on accorde surtout de l'importance à autrui... on aimerait être reconnu par nos pairs!
Après, le problème c'est les gens qui ont à la fois un côté très narcissique à la base et un énorme besoin de reconnaissance sociale... on voit vite le style de personne que ça donne ;)

Bref puisqu'on en est à raconter nos vies moi aussi j'étais ultra garçon manqué quand j'étais plus jeune, ce n'est que récemment que j'ai découvert les faux-cils et lentilles de couleur mouahahaha ! Je m souviens que je dédéniais la mode dans le soucis de ne pas encombrer ma tête (risque d'espace dur saturé? x)), j'avais plein d'acné et des cheveux crades !
Bizarrement ce n'est pas en lisant les magazines à la con du style "Jeune et jolie" ou autre trucs sectaires du genre mais en dessinant que mon goût pour la mode est apparu, et notamment en créant des jeux de dressing ! Assortir les vêtements, les couleurs, les textures... c'est un gage de "savoir-vivre" qui ne relève pas forcément du snobisme mais du soucis ludique d'être agréable aux yeux des autres, c'est sans doute l'étape supérieure de celle qui consiste à être propre et ne pas sentir mauvais lol. C'est sans doute pour ça que la mode est aussi importante au Japon, les fashionistas sont loin d'être méprisants comme le cliché de la parisienne peut l'être :)
En plus à Paris il y a moins le règne des marques de sport (les garçons en survêt sont pris pour des racailles de toute façon) donc le carcan social laisse plus de place à la créativité : pas besoin de se ruiner en marques, on reste sur du H&M, Uniqlo, etc. Mais bon, à choisir Londres, c'est quand même plus anti-posh!

Avatar du membre
KaYsEr
KoruTeam
KoruTeam
Messages : 5092
Localisation : Londres
Contact :

Message non lu par KaYsEr » jeu. janv. 06, 2011 9:49 pm

Jessica Lectra (la nouvelle égérie de Kayser Mouahaha)
Hey, y en a qui vont le croire !! (et pis c'est LEECTRA je crois ^__^)

:lettre: :love: :lettre:
Jessica a écrit :J'aime manipuler !
Image

startos
Koruldia Master
Messages : 1307
Localisation : PARIS
Contact :

Message non lu par startos » jeu. janv. 06, 2011 9:50 pm

Image

Anthony Morgan
Koruldia Hunter
Messages : 63
Contact :

Message non lu par Anthony Morgan » jeu. janv. 06, 2011 9:58 pm

Oui enfin sinon il y a aussi des gens comme moi qui se fichent éperdument de tes faux-cils et de tes lentilles de couleurs. C'est quand même plus intéressant d'en apprendre de quelqu'un que de le regarder. Admets qu'au moins quand tu auras 70 ans les gens comme moi ne te négligeront pas.

Au mieux ça envoie un message négatif pour moi, une fille qui se fait belle: je pense qu'elle n'a rien de mieux à offrir que son apparence, et qu'elle manque tellement de confiance en elle qu'elle est tiraillée par le regard des autres.

J'ai davantage de respect pour les (rares) filles qui mettent leur esprit en avant.

Giro Noden
Koruldia Divinity
Messages : 4619
Localisation : Lyon
Contact :

Message non lu par Giro Noden » jeu. janv. 06, 2011 10:08 pm

Je rajouterai même une chose : en France, on a vite tendance à stigmatiser toute personne ayant confiance en ses capacités, mais alors vraiment très très vite.
On se dévalorise vraiment en permanence, c'est quelque chose d'assez hallucinant, quelqu'un qui dit " Je suis bon dans ce domaine", serra tout de suite perçu comme un vantard de première catégorie ( bon y'a aussi le ton et le contexte me direz vous !), alors que, situation à la fois marrante et malsaine, si on la ferme et qu'on bosse jusqu'à devenir vraiment bon, ben on est loin d'être forcément reconnu pour son boulot.
J'ai entendu dire que c'est vraiment particulier à la France ça, et qu'aux U.S.A par exemple, ils sont plutôt dans un système de "vanité", à savoir aller carrément se vanter de ce qu'ils font ne va pas être mal perçu, mais au contraire valorisé (je n'en sais pas plus, j'ai juste entendu dire ça...).
Mais bref, les deux attitudes sont, pour moi, toutes les deux assez mauvaises, d'un coté on se dévalorise énormément ( beaucoup de gens sombrent en dépression à cause de ça, c'est quelque chose de très sérieux ! Et je rappelle que nous sommes les plus gros consommateurs d'antidépresseurs au monde !), et du coup, au delà de l'impact psychologique, on ne se considère pas assez bon pour enseigner ce qu'on sait. Peut-être que ça a une influence sur la qualité des profs qu'on a en France ? J'en doute fortement mais ce n'est pas à écarter pour autant ( pour moi, le problème c'est que les profs obtiennent l'agrégation sans aucun cours "pratique", enseigner ce n'est pas forcément connaître beaucoup de choses, c'est avant tout savoir s'exprimer devant des élèves, donc des personnes qui sont par définition plus jeunes...).
Et de l'autre côté, on a une attitude de surenchère permanente, vaniteuse, qui ne privilégie pas non plus le partage des connaissances, ou le partage tout court, après tout, quand on se considère comme le meilleur, on veut le rester, ou est l'intérêt d'aller donner aux autres des choses qui nous appartiennent, et dont ils pourraient faire un usage qui les mettrait en rivalité avec nous ?
Pour moi, et pour une fois, je pense qu'un juste milieu ne serrait pas bon pour autant. Je pense qu'au contraire, il faut bannir cette vision de "concurrence", et ne voir les autres comme autant de personnes que l'on peut aider et qui peuvent nous aider à progresser dans tous les domaines possibles.
En définitive, le rapport aux autres est pour moi primordial dans la résolution de ce problème, vraiment...
Encore une fois, si c'est brouillon, je suis désolé.
Giro

Avatar du membre
irie
KoruTeam
KoruTeam
Messages : 1429
Contact :

Message non lu par irie » jeu. janv. 06, 2011 10:23 pm

Anthony Morgan a écrit :Admets qu'au moins quand tu auras 70 ans les gens comme moi ne te négligeront pas.
Sniff une mémé Irié de 70 ans!!
J'espère que j'aurai vu et vécu plein de bonnes choses d'ici là (et qu'on aura sorti Koruldia :grin: !!).

Justement je disait que j'avais la même vision que toi quand j'étais plus jeune : je préférais me désintéresser des apparences esthétiques pour laisser de la place aux études ! C'est la faute des poupouffs au collège qui m'ont traumatisé car elle se prenaient pour des "belles gosses" uniquement parcequ'elles étaient entré dans la puberté avant les autres (les seins et les fesses, ça a toujours rendu cons les hommes). J'avais une image dégradante des filles comme ça en général.

Mais voilà, aujourd'hui je pense qu'une fille qui se fait belle ne peut pas systématiquement être assimilée à une écervelée qui n'avait pas d'autre alternative que de tout miser sur l'apparence pour exister : c'est vraiment trop réducteur.
D'ailleurs elle peut vouloir se faire belle sans se soucier du regard autres (sans vouloir séduire quoi) : cf. les mamies qui sont coquettes et continuent de se faire jolies :)
... même si leurs maris sont morts et que les enfants et petit-enfants visitent rarement. Le drame du monde contemporain irk.

Cela dit, bravo à toi car peu d'hommes acceptent d'avoir une femme qui pense, même aujourd'hui. Donc il vaut peut-être mieux être trop catégorique comme tu le fais, et le monde s'en portera mieux :p

Avatar du membre
KaYsEr
KoruTeam
KoruTeam
Messages : 5092
Localisation : Londres
Contact :

Message non lu par KaYsEr » ven. janv. 07, 2011 3:19 am

Hey Startos t'as oublié de regarder après quand elle est invité à Morandini !^__^!
C'est la faute des poupouffs au collège qui m'ont traumatisé car elle se prenaient pour des "belles gosses" uniquement parcequ'elles étaient entré dans la puberté avant les autres
Awé c'est LE mega piège ça, en général après la fille se tape une belle chute mentale, quand c'est pas un bambin dans le bide bien trop tôt... Bref tout ce qui faut pour être conforté dans les illusions avant la fin de son développement, et donc bloquer la progression perso pour se cantonner à un social de bas étage orienté vers l’attrait physique qu’elle provoque.
Image